Identification

L'accès à la page demandée est réservé aux membres de l'association.
Merci de vous identifier avec le formulaire ci-dessous

Chères amies et chers amis,

C’est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès par maladie de Jérôme TUBIANA.
Nombreux sont ceux qui connaissaient Jérôme, alors qu’il ‘était un des plus anciens salariés de Danone. Il avait notamment participé depuis son origine à toutes les aventures du Double Projet. Il était la mémoire du Groupe et surtout un ami de beaucoup d’entre nous.
A tous ses proches et au nom d’Avec et Par et d’AfterDan, nous présentons nos sincères condoléances.

Yves BUCHSCHENCHUTZ
Denys PALLET
Louis VAREILLE

Une adresse email, pour ceux qui souhaiteront communiquer avec la famille.
tubiana.famille@gmail.com

Ci dessous le message d’Emmanuel FABER.

Nous venons d’apprendre avec une grande tristesse la disparition de Jérôme Tubiana.  

Beaucoup d’entre vous, qui le connaissaient, partageront cette tristesse. Pendant plus de 30 ans, Jérôme aura eu une place à part chez Danone. Une place discrète (c’était son caractère) mais une place toujours au cœur de ce qui fait l’unicité de notre entreprise.  

Directeur de la prospective et de l’innovation sociale, Jérôme avait fait partie au début des années 70 de la petite équipe qui, autour d’Antoine Riboud, avait contribué à formaliser la philosophie et la pratique du double projet économique et social.  

Franck Riboud, devenu PDG au milieu des années 90, ne manquait jamais une occasion de s’appuyer sur ses capacités d’écoute, sa finesse d’analyse, sa compréhension de la mécanique des organisations et sa sensibilité. Il aimait tester ses idées avec Jérôme, lui confier des missions originales et l’impliquait dans de nombreux projets innovants qu’il s’agisse de Danone Way ou de danone.communities.  

Plus tard, je lui avais demandé de rejoindre le petit groupe qui travaillait au projet du Fonds écosystème et cela m’avait donné l’occasion d’apprécier sa créativité, son intelligence et sa curiosité. 

Jérôme était à la retraite depuis plusieurs années mais nous avions la chance de le croiser encore souvent au 17h ; sa connaissance intime de Danone, dont il était devenu à la fois un peu le sociologue et l’historien, le rendait encore souvent indispensable. Il avait reconstitué à notre demande l’histoire de plusieurs CBUs à travers le monde et avait publié en France en parallèle un livre, « La Saga Danone », qui retraçait l’aventure du double projet.  

Avec Jérôme, disparait l’un des derniers acteurs de la genèse de cette aventure. 

Toutes nos pensées vont à sa famille et à ses proches pour les soutenir et honorer sa mémoire.